digitalisation

 

Le numérique responsable va bien au-delà de faire fonctionner des serveurs à l’énergie renouvelable et être conforme à la RGPD (Règlement général sur la protection des données) : le sujet et bien plus vaste que cela !

« Bientôt un numérique plus responsable ? » c’est le thème de la conférence organisée le 10/10/19 par l’AFAI-ISACA (l’association des professionnels des SI) où cabinet de conseils (Anne Himeno), associations (HOPHalte à l’Obsolescence Programmée, Fairness Coop), et grands groupes du CAC40 (Société Générale) ont donné un aperçu des enjeux et des alternatives.

Voici un résumé en 3 points : contexte, alternatives, motivations pour les entreprises.

 

Contexte : pourquoi le numérique doit être plus « responsable » ? 

Les impacts environnementaux et sociétaux du numérique sont importants ET en croissance étant donné l’essor de la digitalisation et des objets connectés générant des flux de données énormes. Cela inclut bien évidemment l’intelligence artificielle. 

  • 10% de l’empreinte carbone des français correspond aux achats et usages d’internet (source : Ministère de la Transition Écologique)
  • Les impacts sociaux et environnementaux des équipements électriques et électroniques se produisent à 70-80% lors de leur fabrication incluant l’extraction des matières premières nécessaires et entre 5-10% lors de leur fin de vie. Selon Interpol, ¾ des D3E (déchets d’équipements électriques et électroniques) font l’objet d’un trafic mafieux. (Source : chiffres évoqués lors de la conférence) 

 

Alternatives : comment le numérique peut-il devenir responsable ?

Le numérique responsable a comme objectif de créer de la valeur pour les 3 axes du développement durable : les personnes, la planète et la performance économique.

 

Crédit photo : M. Olivier Bieber de la Société Générale lors de la conférence « Bientôt un numérique plus responsable ? » organisée par l’AFAI-ISACA le 10 octobre 2019

 

Pistes d’action pour une « Low Tech » (ou sobriété numérique) : 

  • L’enjeux est d’allonger la durée de vieet d’éviter l’obsolescence technique, logicielle, esthétique des produits et services afin de réduire au maximum les impacts négatifs (mentionnés ci-dessus). Cela s’applique aux équipements électriques et électroniques (smartphones, ordinateurs, etc.) ainsi qu’aux services numériques (systèmes d’opération, applications, etc.)
  • Utiliser la règle des « 3 U »: similaire aux 5R de l’économie circulaire, pour le numérique (incluant les équipements) il faut se poser la question : est-ce Utile – Utilisable – Utilisé ? Beaucoup d’applications « par défaut » sont souvent gourmandes et inutilisées sur des smartphones par exemple.
  • Analyser son impact numérique en faisant une analyse de cycle de vie multicritères(ISO 14044)
  • Concevoir des sites et applications moins « obèses » et gourmandes en traitement de données : l’éco conception est possible aussi pour les services numériques ! (ISO 14062)

 

Motivations : pourquoi les entreprises adoptent-elles du numérique plus responsable ?

Le témoignage de la Société Générale a fait valoir que la RSE (Responsabilité Sociétale de l’Entreprise) est passée d’un « centre de coûts » à un centre de création de profits :

  • Grâce à la démarche RSE, l’accès à l’argent est facilité (les marchés financiers étant de plus en plus sensibles aux enjeux et pratiques RSE).
  • La banque signale également que « faire du numérique responsable, c’est faire des économies ».
  • Enfin, engager les collaborateurs sur les enjeux sociaux et environnementaux du numérique – et les engager sur les solutions et pistes d’actions – leur permet de comprendre que certains choix sont faits pour réduire les impacts et non seulement pour réduire les couts. Tout cela apporte du sens au travail et une façon concrète d’agir et participer à la transition écologique de son entreprise.

  

Propos recueillies par Marena Eirich, consultante et enseignante RSE, fondatrice de teams4purpose®

 

5 Steps to Activate Positive Impact from Within

 

Sign up below to receive your FREE guide to help you take inspired action

Thank you! Please check your inbox to confirm your email and to receive the free guide.

5 étapes pour Activer la RSE en Interne

Inscrivez-vous pour recevoir votre GUIDE GRATUIT pour vous aider à passer à l’action.

Thank you! Please check your inbox to confirm your email and to receive the free guide.

Make My Job Great Again

 

Sign up below to receive your FREE inspiring and actionable workbook to start

Thank you! Please check your inbox to confirm your email and to receive the free workbook.

Make My Job Great Again

 

Inscrivez-vous pour recevoir votre « workbook » inspirant (et GRATUIT) pour vous aider à passer à l’action.

Thank you! Please check your inbox to confirm your email and to receive the free guide.

%d blogueurs aiment cette page :