Entreprises françaises : osez être différentes, osez le Friday4Good !

Donc voici mon premier article de blog en français (j’espère que vous serez indulgents et indulgentes avec moi !) et c’est à l’occasion du #BlackFriday.

Quand je suis arrivée en France il y a 9 ans on n’en entendait pas parler : le mois de novembre était consacré plutôt aux pubs de noël. Ces dernières années et surtout ces derniers jours, j’ai l’impression d’être submergée de pubs pour acheter une n-ème chose dont je n’ai pas besoin et qui finira enterré dans un placard.

En France, une personne sur deux garde chez elle des objets qui ne lui servent plus à rien alors qu’en même temps nous sommes tous au courant que la France a atteint son Jour du Dépassent depuis début mai, donc nous avons « consommé toutes les ressources que la planète est capable de produire en un an ». De plus, ironiquement, le Black Friday tombe cette année dans la Semaine Européenne de la Réduction des Déchets (#SERD2018).

Je vous l’accorde, les offres Black Friday sont alléchantes et irrésistibles (surtout avant noël), mais avons-nous vraiment besoin du n-ème objet qui remplacera un autre (souvent en bon état et qui par conséquence deviendra un déchet) ou deviendra un déchet lui-même bientôt ? Aussi, est-ce que les offres Black Friday apportent-elles toujours à la rentabilité des entreprises ?

« Food for Thought »

Donc je me pose cette question (et si vous avez envie de répondre, soyez les bienvenues !) : pourquoi ne pas utiliser les têtes intelligentes dans les entreprises françaises pour trouver des alternatives au Black Friday, afin qu’elles puissent avoir un impact positif pour le « triple bottom-line », donc les profits mais également les personnes et la planète ?

Je vois de plus en plus d’alternatives, le Green Friday, le Give Back Friday … Il y a un mouvement qui commence à se créer, aussi aux US où le Black Friday tombe cette année juste après Thanksgiving.

Voici d’autres bonnes nouvelles. Selon une étude de PWC, 75% des PDG pensent que satisfaire les besoins sociétaux et protéger l’intérêt des futurs générations est important. De plus, avoir une démarche à impact positif apporte aussi à la performance : selon le Forum Mondial Économique, les entreprises avec un focus « éco-innovation » ont une croissance annuelle de 15%.

En lisant ces lignes, vous pensez peut-être que c’est utopique, que ce sera impossible, comment concilier gagner de l’argent et en même temps faire du bien ? Je ne vous dit pas que ce sera « fastoche »  (car allez contre-courant ne l’est jamais) mais est-ce que cela ne vaut pas le coup d’essayer, de trouver VOTRE réponse, de mettre l’intelligence collective de votre entreprise au profit de cette nouvelle façon de faire ?  Les consommateurs sont de plus en plus de consomm’acteurs et vous seront reconnaissants !

Entreprises françaises : osez vous démarquer !

Alors, voici (comme on dit dans le marketing) une « call to action » : entreprises françaises, osez être différentes, osez l’impact positif ! Osez un Green ou Give Back Friday ou un Black Friday for Good (peu importe le nom) et trouvez une façon de vous engager, d’avoir un impact positif pour les personnes, la planète ET vos profits !

Marena Eirich est consultante RSE et fondatrice de www.teams4purpose.com, un accompagnement qui permet d’activer la RSE en interne en combinant l’intrapreneuriat et l’intelligence collective des collaborateurs.

J’ai développé ce guide (gratuit) pour vous aider à passer à l’action : « 5 pas pour activer la RSE en interne ». Téléchargez le ici.

 

 

 

Posts created 12

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Articles similaires

Commencez à saisir votre recherche ci-dessus et pressez Entrée pour rechercher. ESC pour annuler.

Retour en haut
%d blogueurs aiment cette page :